Le Père Desbois, « Braman Endowed Professor of the Practice of the Forensic Study of the Holocaust », tient le séminaire « The Holocaust by Bullets » avec le Rev. Dennis McManus à l’Université de Georgetown.  Le Père Desbois a enseigné à l’Université de Georgetown, l’une des meilleurs universités des Etats-Unis, depuis automne 2014. Le séminaire se penche sur la Shoah par balles et le Père Desbois se sert des recherches et des sources de Yahad, dont les témoignages et la carte interactive, pour aider les étudiants de premier cycle à appréhender ce sujet complexe.

Au printemps dernier, les étudiants qui ont participé au séminaire, ont pu profiter d’un voyage pédagogique en Ukraine et en Pologne organisé par Yahad-In Unum avec le Père Desbois et les chercheurs de Yahad. Ils ont assisté à l’interview de témoins, visité des sites de fosses communes ainsi que les camps d’extermination de Belzec et d’Auschwitz. L’année passée, les étudiants ont voyagé sur le terrain avec l’équipe de Yahad-In Unum pour voir comment les recherches sont conduites en Moldavie et en Roumanie. Vous pouvez voir les temps forts des voyages dans les photos et des extraits de la réflexion des étudiants plus bas.  

Le voyage pédagogique des étudiants de l’Université de Georgetown en Ukraine et en Pologne, organisé par Yahad-In Unum en mars 2016

Du 7 au 11 mars, 15 étudiants de l’Université de Georgetown ayant auparavant suivi le séminaire du Père Desbois « Holocaust by Bullets » l’ont rejoint ainsi que l’équipe d’enquête de Yahad en Ukraine et en Pologne pour un voyage pédagogique axé sur la Shoah à l’Est. En plus des cours de ces cinq jours, les étudiants ont pu se rendre sur le lieu des fosses communes de Busk, assister à l’interview de témoins à Sokolivka, voir les fosses communes protégées de Rava-Ruska et enfin visiter le camps d’extermination de Belzec et le Auschwitz Memorial Museum en Pologne.

« Depuis ces expériences contrastées, une interrogation émerge en moi : le nazisme a-t’il gagné ici ? C’était seulement par la réflexion sur le travail du Père Desbois qu’une réponse s’est profilée – et que le champ de bataille disputé aujourd’hui est celui de la mémoire. L’histoire terrifiante de massacres dans la forêt semble mettre en lumière le combat des fosses elles-mêmes afin de se voir attribuer la phrase souvent dite « Nous ne devons jamais oublier » ». –Benjamin G.

Le voyage pédagogique des étudiants de l’Université de Georgetown en Moldavie, organisé par Yahad-In Unum en mars 2015

Du 5 au 19 mars, un groupe de 11 étudiants de l’Université de Georgetown a rejoint l’équipe de Yahad et le Père Desbois pour un voyage de recherche en Moldavie. Ces étudiants ont achevé un séminaire tenu par le Père Desbois et le Révérend Dennis McManus à Georgetown lors du premier semestre de 2014.

« Beaucoup de communautés que nous avons rencontré ont rayé de leurs vies leurs communautés juives centenaires dans un jour de haine et de violence. Selon toute vraisemblance, j’étais probablement le premier juif à revenir. Réciter le Kaddish près d’une fosse commune non répertoriée non loin de la frontière Ukrainienne, était ma façon de lever le voile grandissant sur le génocide. C’était la continuité d’un parcours personnel  complet vers mon identité juive. » – Scott