Témoignage:

“Dans le village de Kalveliaï, l’équipe a rencontré Iréna (née en 1926). Elle se rappelle que les Juifs travaillaient toute la journée. Quand ils avaient fini, ils quittaient le camp pour aller se ravitailler chez elle. Une femme juive lui a donné un sac à main argenté pour la remercier de son aide. C’est un bel article. Elle habitait près du lieu où 250 Juifs ont été fusillés. Elle était en train de ramasser des baies avant le déjeuner quand elle a entendu une rafale de coups de feu : on était en train de liquider les travailleurs juifs du camp. Notre enquête a permis de réunir une documentation sur les camps de travail temporaires de la région, qui sont encore mal connus aujourd’hui, de même que sur le sort des Juifs qui ont été forcés d’y travailler”.

Le troisième voyage de recherches en Lituanie a eu lieu du 27 mars au 10 avril 2014 dans la région de Vilnius. L’équipe a interrogé 44 témoins et identifié 23 sites d’exécution de victimes juives.
 

Untitled1

Lieux

Région de Vilnius

 

Contexte historique

Avant la Seconde Guerre mondiale, ce territoire faisait partie de la Pologne. Les Lituaniens n’étaient qu’une minorité. De fait, la population était essentiellement composée de Juifs et de Polonais. Le 22 juin 1941, les Allemands ont déclenché l’opération Barbarossa. Vilnius a été prise deux jours plus tard et la persécution des Juifs a immédiatement commencé.

Conclusions:

Pendant le troisième voyage de recherches de Yahad-In Unum en Lituanie, l’équipe a recueilli les témoignages de témoins exceptionnels qui ont accepté de parler devant la caméra. Un des défis rencontrés pendant ces voyages de recherches a été la diversité culturelle de la région. L’équipe a dû s’adapter aux conditions d’enquête et de rencontre en utilisant les quatre principales langues parlées dans la région : le polonais, le lituanien, le russe et un dialecte slave local. Il reste néanmoins beaucoup de sites d’exécution à localiser dans la région de Vilnius, spécialement au nord et au sud de l’apskritis. Yahad-In Unum s’efforcera de s’atteler dès que possible à cette tâche.

– Selon les archives, environ 7 000 personnes ont été exécutées à Švenčionėliaï. Notre enquête a permis de déterminer les circonstances dans lesquelles ont été assassinées ces victimes juives, qui habitaient dans la partie nord de la région de Vilnius.– Several labor camps were established in the surroundings of Vilnius for the Jews of the region, usually peat bogs. The investigation helped to collect materials on temporary labor camps in the region.

– D’après les archives, plusieurs camps de travail ont été organisés dans les environs de Vilnius pour les Juifs de la région, employés principalement dans des tourbières. Yahad-in Unum a enquêté sur les lieux.

– Au cours d’un second voyage dans la région de Vilnius, Yahad-in Unum s’est rendu à Trakaï, où une importante communauté karaïte vit depuis des siècles. L’équipe a pu au cours de son enquête interroger trois Juifs karaïtes. Au terme de leurs examens, les Allemands ont déclaré que les Juifs karaïtes de Lituanie ne devaient pas être considérés comme Juifs. C’est la raison pour laquelle ils n’ont pas été exterminés pendant la Shoah.

Related Post