Témoignage:

Ivan P, ne en 1917.
“Dans mon village, le maire était un roumain. C’était un homme très méchant et cruel, qui frappait les gens sans la moindre raison. Au début de la guerre, une famille juive fut terrorisée par le chef de poste de police. Les filles étaient violées pendant deux semaines consécutives. Pendant cette période, leur maison était gardée par les gendarmes roumains.

Ils ne pouvaient plus sortir de chez eux ni recevoir qui que ce soit. L’administration du village était au courant de la situation mais n’a jamais réagie. Finalement, les filles et leur père se sont pendus dans leur propre grange. Leurs corps ont été découverts par les employés de la mairie et enterrés par les villageois.

Au cours du 5eme voyage de recherche en Moldavie, l’équipe de Yahad-In-Unum a enquêté dans deux régions différentes. La première partie du voyage de recherche a été effectuée dans le Sud du pays, dans la région de Gagaouzie, « Comrat-Cahul ». Au cours de ces 14 jours dans la région, Yahad-In Unum a interviewé 35 témoins et a identifié 14 fosses communes de Juifs, sans monuments. 

.
Lieux:

Regions de Cahul et Bălţi
Les villes et village qui ont été étudiés dans la région Gagaouze sont les suivants ; Taraklia, Kopceak ,Kaïraclia, Seliste, Sarateni, Pascani, Lapusna, Macaresi, Cristeti, Ceader-Lunga, Basarabeasca, Besghioz, Cahul, Baïmaclia.

Contexte Historique:

« Le people Gagaouze est une population turcophone largement russifiée et culturellement distincte des Turques ; il est chrétien-orthodoxe et sa langue est très proche de la langue turque parlée en Anatolie mais, imprégnée de mots bulgares et roumains.

La Gagaouzie compte 82,5% de la population le reste ce sont des Bulgares et Moldaves »

 

Conclusions:

Au cours de cette première semaine de recherche, dans la région de Gagaouzie, l’équipe de Yahad a recueille les informations suivantes ;

– Comprendre qui sont les Gagaouzes ; culture, religion, etc. Divers humiliations des Gagaouzes par les soldats roumains, par le prêtre et par le maire.

– Occupations Soviétique avant et après guerre ; déportation des koulaks, déportations des collaborateurs roumains. Créations des kolkhozes.

–  La vie juive avant guerre.

–  La vie des tsiganes sédentaires et nomades avant la guerre.

–  Déportation des tsiganes pendant la seconde guerre mondiale.

–  La famine d’après guerre.  

Related Post