Témoignage

Lidia a assisté à plusieurs fusillades à Rostov, dans le ravin Smiovskaïa. Elle n’avait même pas sept ans. Des Allemands sont entrés chez le témoin, ainsi que dans les autres maisons du quartier proches du ravin, rassemblant brutalement les familles (y compris tous les enfants) jusqu’au site de la fusillade, pour qu’elles assistent à l’exécution. Les habitants se trouvent d’un côté du ravin sous bonne garde, les policiers allemands se dressent derrière eux avec des chiens et des armes automatiques. La petite fille, dans les bras de sa mère, voit alors des personnes sortir d’un camion. Elles sont conduites au bord du ravin. Les victimes font face aux villageois. Les tireurs sont derrière elles, armés de fusils-mitrailleurs. Les rafales se déclenchent, les corps tombent. Puis un autre groupe de victimes arrive. La mère de la petite fille lui cache parfois les yeux.

Lors de ce séjour de recherches, Yahad repéra 14 sites de fusillade, dont la majorité sans mémorial, et interviewa 48 témoins.

Régions : région administrative de Rostov

Villes et villages étudiés: Rostov sur le Don, Kagalnitskaïa, Metchetinskaïa, Zernograd, Aleksandrovka, Chakhty, Kamenolomni, Iegorlyskaïa, Novorogovskaïa, Proletarsk, Opionki, Salsk, Kirvovkaïa

Contexte historique

Du 22 septembre au 8 octobre 2011, Yahad-in Unum a mené un cinquième séjour de recherches en Russie, le premier dans la région de Rostov. Cela a été un véritable défi dans la mesure où les archives concernant cette zone sont très maigres. Chaque élément récolté est alors une avancée dans l’étude des crimes nazis perpétrés en Russie du Sud.

La proximité du front était un élément présent dans chaque témoignage. De longs convois de réfugiés ukrainiens et polonais, avec parmi eux de nombreux Juifs, traversaient la région, fuyant l’avancée allemande. Sous occupation nazie, les soldats allemands sont partout: chaque village semble avoir hébergé bon nombre d’hommes de la Wehrmacht, qui prennent leur repos avant le retour au front.

Malgré la courte durée de l’occupation allemande dans cette région (moins d’un an, excepté pour la région de Taganrog), Yahad a trouvé les traces de nombreux crimes nazis commis à l’encontre des Juifs, mais aussi de la population civile et des prisonniers de guerre soviétiques.

Conclusions

  • Les fusillades de Rostov
  • Les fusillades de Juifs réfugiés
  • Les camions à gaz

Attachments

Related Post