Le premier voyage de recherches de Yahad-In Unum en Moldavie eut lieu en 2012. L'ancienne Bessarabie connut une vague de massacres violente et rapide contre les Juifs à l'été 1941. Dès les premiers jours de l'Opération Barbarossa, les troupes roumaines, alliées du Reich, exterminèrent les Juifs des villages moldaves par fusillade mais aussi par bastonnade et par noyade. Des centaines de milliers de Juifs furent assassinés en Bessarabie lors du seul mois du juillet 1941.

Les Juifs aui restaient en vie furent rassemblés, parqués dans des camps de transit. Puis; ils furent déportés en Transnistrie (sud de l'Ukraine actuelle) sans eau; ni nourriture. Au cours de ces marches interminables, nombreux sont ceux qui, à bout de force, périrent sur la route ou furent fusillés par les gendarmes roumains sur le territoire moldave ou au-delà du Dniestr en Transnistrie.

Les survivants de ces longues marches furent parqués dans des camps de travaux forcés ou des ghettos en Transnistrie où nombre d'entre eux périrent.