Yahad-In Unum a commencé les  recherches en Russie en 2009. Le défi était de taille: le territoire de la zone d’occupation allemande dans ce pays s’étendait de Leningrad au Cauase. Entre 100,000 et 140,000 Juifs furent tués entre 1941 et 1944 sur le territoire de l’actuelle Russie, fusillés ou gazés dans des camions. Parmi ces victimes, on comptait de nombreux Juifs réfugiés originaires de Pologne ou d’Ukraine occidentale aui tentaient de fuir l’avancée allemande.

Des centaines de milliers de prisonniers de guerre et de civils, des milliers de Tsiganes furent également assassinés dans cette zone sous administration de la Wehrmacht à la lisière du front.