Témoignage

Ivan P. (né en 1929) à Gorodychtché, témoin direct d’une dizaine de mètres de la fusillade d’à peu près de 25 000 juifs de Loutsk se souvient : “Un Allemand était assis sur une chaise devant la table à une dizaine de mètres de la fosse. Un autre Allemand mettait les juifs déshabillés au bord de la fosse. Le premier Allemand leur tirait dessus à la mitraillette, puis il la posait sur ses genoux afin de pouvoir boire un verre d’alcool fort et de manger ce qu’il y avait sur les assiettes. Il ne se levait quasiment pas ! Seulement parfois pour s’approcher de la fosse et y achever les juifs blessés avec un pistolet”.

A l’issue de 14 jours de recherches en Ukraine, l’équipe de Yahad – In Unum a enquêté dans 23 villes et villages de la région de Volhynie. Les recherches étaient principalement axées sur la partie nord-ouest de la région. Ce voyage d’investigation avait pour le but de compléter les recherches précédentes menées par nos équipes qui révèlent un grand nombre de fusillades de masse.

Au terme de cette mission de recherches, l’équipe de Yahad – In Unum a répertorié 31 fosses dont près de 50% sont sans mémorial et donc totalement inconnues, interrogé 49 témoins.

Lieux

Région: Volhynie

Villes et villages investigués : Loukiv, Okounin, Birki, Vychnivka, Golovné, Chatsk, Tcherevakha, Manevitchi, Povorsk, Melnitsa, Oustiloug, Piatydni, Touriïs’k, Souchybaba, Ozeriany, Toïkout, Rojychtché, Tchetvertnia, Kolki, Lokatchi, Piatykory, Horodychtché, Hirka Polanka

Contexte historique

L’investigation de l’équipe de Yahad – In Unum dans cette région représente quelques spécificités :

la rareté des sources, aussi bien dans les archives allemandes que dans la Commission extraordinaire soviétique ;
la proximité directe des témoins des lieux de fusillades rapportant les récits bien détaillés ;
une grande application de la méthode de Sardinenpackung dans la partie investiguée de la région.
Conclusions

– La méthode « Sardinenpackung »
Après avoir interrogé un certain nombre de témoins dans la zone étudiée, l’équipe de Yahad – In Unum a pu constater, sans pourtant vouloir généraliser, que très souvent les bourreaux utilisèrent la méthode « Sardinenpackung » pour assassiner leurs victimes. Les victimes étaient forcées de se coucher dans la fosse, face au sol avant d’être fusillées. Les groupes suivants se couchaient face aux corps des juifs précédemment fusillés.

– Le comportement des bourreaux pendant les fusillades
Plusieurs spécificités sont à noter dans le comportement des bourreaux durant les fusillades dans la zone étudiée. Ainsi, la présence fréquente de photographes pendant les tueries. Ces Nazis se tenaient au bord des fosses et prenaient des photos soit avec les appareils photos à pied, soit ils les tenaient à la main.
Parfois, une table et une chaise étaient installées au bord des fosses. Les bourreaux mangeaient et buvaient en profitant des pauses entre chaque groupe de victimes juives qui se déshabillaient et se couchaient dans la fosse pendant ce temps-là. Plusieurs témoins ont vu les tireurs fusillaient leurs victimes sans même se lever d’une chaise. Un autre Allemand se tenait à côté du tireur afin de remplacer son chargeur vide.

– Fusillade des tsiganes nomades à Piatykory
Suite à l’investigation menée par l’équipe de Yahad – In Unum dans le village de Piatykory, nous avons trouvé un lieu de fusillade des tsiganes nomades. Ce lieu n’était pas identifié et ne possède pas de mémorial de nos jours.

Attachments

Related Post